Tout savoir sur le fichage bancaire : qu’est-ce qui arrive aux victimes d’interdit bancaires ?

14 septembre 2018
107 Views

Le fichage bancaire peut arriver à n’importe qui, même sans avoir émis un chèque sans provision. Il arrive que la personne victime ne se rend pas compte que plusieurs mois, voire, une année après son inscription au fichier central des retraits des cartes bancaires. En effet, c’est au moment de la souscription d’un crédit que la victime fait face à cette situation embêtantes. Les faits les plus courants à l’origine de cette pénalité et l’usage de chèque sans provisions, mais aussi les incidents de paiements et l’usurpation d’identité. C’est souvent sur ce dernier point qui explique pourquoi la vitcime reste dans l’ignorance pendant une longue période. Plus de détails…

Le fichage bancaire suit quelques procédures légales

Dans la majorité des cas, le fichage bancaire ne doit pas se faire à l’insu de la personne concernée, sauf si son identité a été volée. Cela arrive seulement si ses coordonnées bancaires, ses chèques, sa signature et sa carte de crédit ont été utilisées par une personne malintentionnée. Mis à part ce cas particulier, le banquier est toujours tenu légalement d’informer son client s’il doit régulariser sa situation financière. Sur ce point, il laisse au concerné un délai pour assainir son compte. Une fois cette période révolue, la sanction s’applique. Quoi qu’il en soit le fichage bancaire n’est pas radicale, il dure au maximum 5 ans. La durée d’interdit bancaire est plus ou moins long ou court selon les faits reprochés au client.

Les différents types de fichage bancaire

Le fichage bancaire peut se présente sous différentes formes. Le plus courant est l’inscription des coordonées du client dans le FCC ou Fichier central des chèques. C’est le cas des personnes ayant émis un chèque sans provisions. Toutefois, le fichage bancaire est aussi appliqué pour ceux qui n’arrivent pas à rembourser leur crédit et qui sont dans des situations de surendettement. Sur ce point, c’est à la banque de juger si tel compte doit être gelé et inscrit dans le fichier FICP ou le Fichier concernant impayés de crédit. Par ailleurs, l’usage abusif et la non-régularisation de compte peuvent également conduire à l’inscription au FCCB ou fichier central des retraits des cartes bancaires.

Laisser un commentaire